15

Juillet, 2017 samedi

 

Auditorium Naturel de Lanuza

Programmation musicale

Franco Battiato

(Italia)

Franco Battiato est l’un de ces noms qui marqueront l’histoire de Pirineos Sur :  ce personnage de culte de la musique italienne sera sur la scène de la 26ème édition de Pirineos Sur, et sa présence à l’affiche fait briller un des programmes les plus ambitieux de Pirineos Sur. Ce sera sa première performance au festival et ce concert, le samedi 15 Juillet à l’amphithéâtre Lanuza, ouvrira sa tournée en Espagne

« Voglio vederti danzare », « Centro di gravità permanent » et « Le estagione dell’Amore » sont quelques-uns de ses classiques célèbres et intemporels, mais sa longue carrière de plus de 50 ans sur les scènes du monde a été caractérisée par ses prises de risques, sa non-conformité, sa polyvalence et sa passion pour tous les styles de musique: expérimentale, pop, ethnique, électronique, rock progressif … bref, un artiste qui reflète tout l’esprit de Pirineos Sur, avec des chansons imprégnées d’un accent nettement méditerranéen qui trouve ses racines dans son origine sicilienne. Son impact sur la culture mondiale fait de Franco Battiato, pour la première fois à Pirineos Sur, un des artistes les plus espéré de ce programme 2017.

Dans les années 70, son nom est devenu un symbole de qualité et d’expérimentation, mais c’est dans les années 80 qu’il obtient un succès mondial avec des sonorités plus proches de la musique pop. « La Voce del Padrone » (1981), est le premier album italien vendu en plus d’un million d’exemplaires, puis viendront d’autre succès comme « L’Arca di Noè » (1983), « Orizzonti Perduti » (1983) et « Mondi Lontanissimi » (1985)

En Espagne, plusieurs de ses grands titres ont été chantés dans notre langue avec succès (« Nomades », 1987). Les nouvelles générations ne l’ont pas oublié et son album acclamé de 2012, « Open Sesame » a également été adapté par des musiciens de la nouvelle génération, comme Jota (de The Planets) et Manu Ferrón (Panneau Solynieve).

Bien qu’il ait fait le tour du monde et vendu des millions de disques, il est toujours resté fidèle à ses principes. Il le démontre dans ses derniers albums, d’inspirations diverses et collaborant avec de nouveaux artistes : « Appriti Sesamo » (2012), « Veloce Volo Del Sur » (2013) -un live avec Antony and the Johnsons-, « Joe Patti´s Experimental Group » (2014), qui, comme le titre l’indique, est un album de musique électronique avancée réalisé avec Pino Pischetola, et « Live in Rome » (2016), un autre enregistrement en direct, avec Alice.

Battiato, l’un des noms les plus polyvalente de la scène musicale comme en témoigne ses ouvrages en tant que peintre et cinéaste, et aussi son approche de la politique, est une référence culturelle claire pour des générations d’artistes, que la passion avec laquelle ceux-ci assistent à ses concerts prouve.

top